Le Black-Hat SEO marche t’il encore ?

On nous a toujours dit, le « Black Hat SEO » c’est pas bien.. ça c’est une évidence… c’est un peu comme avoir une antisèche dans sa poche pendant un contrôle de math.. mais avouez que c’était très tentant, car à une époque cela marchait très très bien… et puis ensuite Google nous a fait comprendre que la récréation était terminée et qu’il fallait en finir avec ces pratiques et a tout mis en oeuvre pour décourager cette pratique douteuse chez les référenceurs avides de positionnement rapide sur des mots-clés très concurrentiels !

Pour cela, Google a sorti plusieurs mises à jour ciblées de son algorithme, censées contrer ces pratiques trompeuses comme il le dit dans ses Guidelines.

La première mouture du filtre anti-spam déployée par Google était « le Panda » (c’est normal, un Panda ça peut faire très mal sous ses airs angéliques!), sorti en 2011 et destinée à pénaliser le contenu de faible qualité, entendez par là le contenu présentant un faible intérêt pour l’internaute.

Puis comme le Panda avait besoin d’aide, n’y arrivant pas tout seul, Google nous a présenté sa nouvelle recrue, j’ai nommé le Pingouin !

Ce nouveau filtre pénalisant de nombreux sites internet, apparu début 2012, était pour sa part destiné à s’attaquer aux liens factices entrant qui n’avaient pour seul but que d’augmenter le positionnement d’un site internet de façon artificielle.

Fini de rigoler, la période où l’on pouvait créer des milliers de backlinks en quelques heures par le biais d’un logiciel automatisé (comme Xrumer par exemple), et ainsi voir le classement de son site internet augmenter à vue d’oeil sur une requête concurrentielle, terminé ! Google en avait décidé ainsi…

Il est vrai que cela a fait peur à bon nombre de webmasters et référenceurs de l’époque.. car certains ont vu leur site chuter du jour au lendemain dans les abîmes de Google sans ne plus jamais remonter.

J’avais moi-même profiter de ces lacunes de Google auparavant, positionnant quelques sites internet sans aucun intérêt (je l’avoue), sur des mots clés très recherchés.. profitant de ce trafic tombé du ciel pour engranger des revenus publicitaires relativement conséquent à l’époque.

Bref.. c’était dit, cette période était révolue, et il allait sérieusement se remettre sur le bon chemin en respectant à la lettre les consignes de Google.

C’est ce que j’ai (nous) avons tous fait (ou presque!) dans le milieu du référencement Français.. nous avons remplacé nos vieux sites clignotants par de beaux sites internet bourrés de contenu intéressant pour l’internaute lambda… et tout roulait.

Je dois vous avouer que j’ai eu relativement peur à l’époque, peur qu’il ne soit plus jamais possible de positionner un site internet.. et puis cette peur a disparue.. car le travail paie (toujours?) à la longue.

Et puis voilà que, travaillant sur un nouveau projet récemment, quelle ne fut pas ma surprise de voir que Le Black Hat SEO n’est pas mort du tout, et qu’il fonctionne apparemment encore très bien..

Je ne pourrai, pour des raisons déontologiques, donner ici le nom et l’adresse du site ayant éveillé mon attention, mais il utilise actuellement toutes les pratiques interdites par Google et cela semble fonctionner parfaitement, puisqu’il est positionné 1er sur quelques requêtes très concurrentielles dans l’artisanat…

Quelles sont les pratiques de ce site internet que Google qualifie aujourd’hui de Black Hat ?

Premièrement, une chose importante à noter, est la faible ancienneté du nom de domaine, puisque ce dernier a été réservé en 2014.. un petit jeunot pour le Web !

Deuxièmement, le contenu du site n’a rien de faramineux, il est réalisé sous WordPress (un bon point) et possède une soixantaine de pages, qui sont souvent des répétitions en prenant soin de ne pas tomber dans le duplicate content.

Mais le plus intéressant se situe indéniablement au niveau des liens entrants, les fameux Backlinks si précieux et qu’il est si difficile d’obtenir de manière totalement naturelle…

En utilisant ma solution préférée d’analyse de liens entrant, j’ai nommé Cognitive SEO, j’ai pu analyser le profil de liens de ce site.

Le site possède des milliers de liens entrants sur des ancres totalement non naturelles, des commentaires de blogs par centaines sur des pages totalement spammées, sur la même ancre.. etc.. bref, tout ce qui provoquerait une pénalité en temps normal. Il est évident que tous ces liens n’ont pas été crées manuellement, et que l’utilisation de logiciels de référencement automatique a été de rigueur pour arriver à un tel nombre de liens en si peu de temps.. plusieurs centaines de liens crées par jour.

Le prochain passage de Penguin va peut-être (sans doute) lui faire mal, mais en attendant, ce site internet squatte la première position sur de nombreuses requêtes !

Non.. je n’ai qu’une chose à malheureusement (ou heureusement pour certains!) constater, c’est que le Black Hat semble avoir toujours de beaux jours devant lui.. et que cette technique de référencement fonctionne encore très bien sur des domaines qui peuvent rapporter très gros !

  1. C’est pas nouveau que le linking en masse fasse grimper le blog dans les stats pendant 3 mois et qu’il se casse la gueule ensuite. Mais bon, il est toujours bon de rappeler qu’en cas de besoin urgent au niveau finances, ce petit délire dépanne encore. 😉

  2. Oui, le black hat fonctionne, mais que si seulement on a une vision à court terme. A long terme, il sera très dur voir quasi impossible pour ce site de se repositionner après avoir reçu une pénalité. Tôt ou tard, un site ayant recours à des techniques black hat en paiera les conséquences. Maintenant, la question est de savoir s’il vaut mieux assurer un référencement progressif de qualité durable ou un référencement au top mais éphémère.

  3. Oui les techniques plus ou moins underground fonctionnent toujours.
    Il suffit de regarder les résulats proposés sur google pour des requêtes du type « rencontre cougar » par exemple pour constater à quel point la qualité est loin d’être correctement évaluée par le moteur.
    De quoi dégouter les affiliés / référenceurs qui essayent justement de faire des contenus de qualité.

  4. Je pense néanmoins que effectivement sur le plus ou moins long terme ces sites vont se faire éjecter des SERP’s… donc, privilégier la qualité avant tout est toujours la meilleure solution, même si ça ne porte pas ses fruits dans l’immédiat !

  5. Le court terme commence quand même à durer …
    @Sophie : De nombreux sites restent positionnés plus de 3 mois.
    @Sophie&Olivier : Cela fait des mois que les serps sont polluées par des site fantômes … Dans ce contexte, les stratégies black hat ne sont pas des stratégies de court terme.

  6. Il y a encore des gens qui pensent « référencement naturel sur le long terme » ? A ceux-là je dirai qu’il resteront sous un plafond de verre, qu’ils ne peuvent rien contre des gens dont la durée de vie des sites qu’ils rankent est inférieure à trois mois.

  7. @Affiliation-rencontre.fr : je suis relativement d’accord avec toi, en général les sites utilisants ce type de techniques se font éjecter des résultats de Google plus rapidement que cela.. le domaine auquel je pense et plus particulièrement le site internet dont je parlais dans l’article est en place depuis 1 an sans bouger de sa 1ère place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*